J’ai lu que lorsque la concentration en glycérine d’une crème est trop forte, elle soulage dans un premier temps, mais assèche par la suite. Or le Gel Hydratant Plus HS en contient plus de 20%. N’est-ce pas trop ?

 

Effectivement, appliquer d’un coup une très forte teneur en glycérine peut entraîner un effet asséchant de la peau. Pour être exact, à partir d’un taux d’humidité relative inférieure à 70 % dans l’atmosphère, l’eau attirée par ce composée sera prélevée en grande partie dans les couches inférieures de l’épiderme.
Les émulsions classiques qui ont un fort taux de glycérine peuvent ainsi avoir ces effets négatifs, qui peuvent d’ailleurs se traduire par une sensation d’inconfort sur la peau (échauffement, picotement) et c’est également pourquoi ce phénomène est moins senti à la sortie de la douche (l’atmosphère de la salle de bain est très humide et propice à favoriser l’action de la glycérine). Cela se traduit également par un touché collant.
Dans le cas du Gel Hydratant Plus HS, nous ne sommes pas du tout dans une structure classique d’émulsion. Et donc la vitesse de relargage n’est pas du tout la même. Dans une crème classique, généralement, tout est libéré dans les 5 premières minutes, glycérine et agents actifs inclus.
Dans notre Gel Hydratant Plus HS, nous avons une structure qui libère très progressivement tous les composés dans le temps, glycérine incluse. La teneur en glycérine dans la peau n’est donc jamais équivalente à ce qu’elle serait avec une crème classique à 20%, mais plus faible. Par contre, elle est délivrée sur un temps plus long, pour en améliorer l’efficacité. Vous pouvez le sentir en utilisant le produit. Il n’est pas poisseux comme pourrait l’être une crème classique avec aussi peu d’ingrédients et un tel taux de glycérine, et il n’y a pas de sensation d’échauffement associé.
Une autre observation qu’on nous a souvent rapportée est le fait qu’on utilise moins de notre produit par rapport à un produit classique, y compris des standards du marché. De nombreuses personnes ont constaté une modification dans leurs habitudes, avec une diminution du nombre d’application quotidienne, et moins de produit utilisé à chaque application. Ces personnes ont des profils variés, certaines souffrant parfois de pathologies sévères comme l’epidermolyse bulleuse ou l’ichtyose. Cela confirme l’action et le relargage dans la durée des agents incorporés dans le gel, et donc la teneur élevée en glycérine de nos produits n’est pas associés aux effets négatifs que peut avoir la glycérine dans un produit classique, mais en optimise les effets dans le temps.


← J’ai lu que lorsque la concentration en glycérine d’une crème est trop forte, elle soulage dans un premier temps, mais assèche par la suite. Or le Gel Hydratant Plus HS en contient plus de 20%. N’est-ce pas trop ?