A PROPOS DE LA MALADIE DE VERNEUIL (HIDROSADÉNITE SUPPURÉE CHRONIQUE)

Qu’est-ce que la maladie de Verneuil (hidrosadénite suppurée chronique)?

La maladie de Verneuil a été décrite pour la première fois en 1854. C’est une maladie chronique de la peau, caractérisée par l’apparition de nodules douloureux et d’abcès qui peuvent évoluer vers des écoulements de pus, des fistules et une cicatrisation hypertrophique. Ces nodules et ces abcès sont généralement localisés au niveau des grands plis cutanés (aine, aisselles, sous la poitrine…), où se situent les glandes sudoripares apocrines.

Elle touche environ 1% de la population, avec une prédominance chez les femmes (trois femmes pour un homme) et apparaît souvent après la puberté.

Il existe 3 stades de la maladie, qui sont également appelés classification de Hurley. Ces 3 stades caractérisent les différentes formes de la maladie de Verneuil :

Stade 1 : formation d’un ou plusieurs abcès ou nodules, sans fistule ni processus cicatriciel fibreux

Stade 2 : abcès récidivant avec formation de fistules et cicatrisation hypertrophique.

Stade 3 : atteinte diffuse (dans la zone malade) avec des trajets fistuleux qui communiquent entre eux et abcédations interconnectées.

Comment se manifeste la maladie de Verneuil?

Le mécanisme physiologique exact n’est pas encore complètement connu, mais 2 phénomènes participent à l’apparition de ces nodules : une inflammation des glandes sudoripare et une hyperkeratinisation de la gaine du follicule pileux. Parfois, une infection s’ajoute au mécanisme inflammatoire. En effet, la fermeture du canal favorise la prolifération bactérienne, la dilatation du follicule pileux et la diffusion de l’infection jusqu’à l’hypoderme profond.

Cette maladie évolue par poussées inflammatoires et plusieurs facteurs la favorisent :

Facteur hormonal : pour certaines femmes, les poussées se font plus particulièrement au moment des règles et se calment après la ménopause

Tabac : 70% des malades déclarent fumer

Surpoids : il y a une surreprésentation de la proportion en surpoids chez les malades atteints de la maladie de Verneuil. En effet, le surpoids augmente les frictions au niveau des plis ce qui favorise l’apparition des poussées, mais peut également être le signe d’anomalies métaboliques

Stress et fatigue : ces facteurs favorisent la maladie, qui dans ce cas s’auto-entretient.

Enfin, 20 à 30% des patients présentent une forme familiale, avec dans certains cas une forme grave de la maladie autosomique dominante.

Quels traitement pour la maladie de Verneuil?

Topique

L’utilisation d’antibiotiques topiques tels que l’acide fusidique ou la clindamycine donne souvent de bons résultats sur le traitements des nodules.

Systémique

Ce traitement consiste en une antibiothérapie pour le soulager les poussées, avec des traitements de courte ou longue durée pour prévenir celles-ci et réduire leur nombre et leur intensité. Les molécules privilégiées sont généralement les tetracyclines, les macrolides (erythromycine, azithromycine, …), les beta-lactamines (amoxicilline et acide clavulanique), la clindamycine, la rifampicine, l’acide fusidique ou les fluoroquinolones. Le gluconate de zinc a également donné de bons résultats sur des formes peu sévères de la maladie. Des essais sont en cours pour évaluer l’efficacité de traitements anti TNF alpha sur la maladie de Verneuil.

Chirurgie

Le traitement chirurgical est la seule solution efficace pour les formes graves ou résistantes au traitement médical. Ces actes peuvent être plus ou moins lourd, selon l’étendue des lésions à traiter, et vont de l’exérèse en anesthésie locale à l’excision chirurgicale large et profonde pour les formes sévères de stade 3. Ces chirurgies peuvent nécessiter une greffe de peau, et il est possible de devoir opérer plusieurs fois une zone pour enlever l’ensemble des lésions, des fistules ainsi que les glandes apocrines intervenant dans les poussées.

Comment soulager la maladie de Verneuil?

Une partie importante du processus chirurgical est la période de cicatrisation post opératoire.

L’utilisation d’un produit hydratant très sain et très efficace peut favoriser le processus de cicatrisation et ainsi aider à retrouver une peau élastique et saine plus rapidement.

Le Gel Hydratant Plus HS de Skintifique est un excellent produit pour cela.

Tout d'abord, il hydrate et apaise très efficacement la peau, même la plus sensible. L’action des actifs hydratants et apaisants de ce gel se fait dans la durée, et ceci grâce à la structure microscopique très innovante du Gel Hydratant Plus HS. Enfin, ce produit est constitué d’un nombre limité d’ingrédients, tous sélectionnés avec soin, afin de minimiser le risque de réactions indésirables. Ainsi, il ne contient ni paraben, ni silicone, ni huile minérale, ni parfum, ni EDTA, ni cortisone, ni corticostéroïdes.

LIBERATING

skincare

LIBERATING

skincare

Pourquoi choisir

SKINTIFIQUE

Skintifique aide les peaux sensibles, intolérantes et allergiques à se libérer de leurs contraintes grâce à des formules naturelles et des technologies innovantes et brevetées

Made in

FRANCE

Nos produits ont été imaginés et sont produits en France, avec des ingrédients et des packaging sourcés localement

Naturel

& SÛR

Nos formules sont composées d'ingrédients naturels ayant démontré leur efficacité et leur douceur depuis longtemps

Technologies

& BREVETS

Nos experts ont imaginé 2 technologies protégées par des brevets internationaux, rendant nos produits uniques au monde !

Pourquoi choisir

SKINTIFIQUE

Skintifique aide les peaux sensibles, intolérantes et allergiques à se libérer de leurs contraintes grâce à des formules naturelles et des technologies innovantes et brevetées